Alexander Lendrum

Editorial curator, born and raised in Hong Kong

La paire de Nike qui a marqué les clubbeurs italiens des années 90

Tous les pays du monde ont leurs propres marques identitaires. Les drapeaux mondialement reconnus font évidemment ce travail, mais pour aller plus loin, il y a bien sûr la cuisine, la musique, les vêtements traditionnels, et pour creuser encore plus profondément dans le terrier des sous-cultures, quelque part dans toutes ces niches et ces nuances on retrouve les sneakers. En ce qui concerne plus précisément les années 90, Timberlands a été approuvé sur la Côte Est par le milieu du hip hop. La Côte Ouest était affiliée à la Chuck Taylor de Converse et bien sûr, L.A. Gear, on retrouve également la Nike Air Max 95 baptisée «110s», qui était la préférence au Royaume-Uni.

En Italie, un pays traditionnellement connu pour être en avance sur le reste sur ce qui concerne la mode, a connu une scène club en plein essor au cours des années 90 et a créé sa propre adaptation de l’esthétique streetwear-meets-Euro club. Son uniforme de choix : la Nike Air Max 97. Et tandis que la jeune génération de fans de sneakers et de streetwear verra le coloris « Silver Bullet » de l’AM97 comme une cool rétrospective d’une autre époque (avec l’attitude peu importe quand, je m’en fou), c’était en fait les kids des clubs italiens qui ont donné au « Silver Bullet » ce côté cool. Si vous ne nous croyez pas, lisez l’article plus approfondi de Dazed Digital de mon ami Calum Gordon ici pour en apprendre plus sur le sujet.

Alexander Lendrum

Editorial curator, born and raised in Hong Kong

814 posts 1M views